Critères d'éligibilité élargis

Les conditions d'obtention de la bourse McDonald 2021 ont été modifiées. En raison des restrictions de voyage, nous envisageons d'autres moyens de mener à bien les projets de recherche, en permettant une certaine flexibilité quant à la façon dont la bourse est dépensée, ainsi que le moment et le lieu où le projet serait réalisé.

Nous encourageons les candidats potentiels à réfléchir de manière créative aux solutions possibles avec leurs hôtes proposés.


Un projet peut être :

A) dans un institut de recherche/hôpital à l'étranger si le voyage le permet (comme les années précédentes).

B) dans un institut de recherche/hôpital dans votre pays d'origine

C) un projet virtuel, en totalité ou en partie avec un encadrement de l'établissement d'accueil*.

*Les projets virtuels ne sont possibles que si le candidat et l'hôte sont en mesure de démontrer comment obtenir un mentorat suffisant pendant toute la durée du projet.

Les projets ne sont acceptés que si le risque de déplacement est faible ; le projet peut être réalisé en toute sécurité avec un risque minimal pour le candidat ; il y a suffisamment de ressources et de supervision pour permettre la réalisation du projet proposé ; et le projet démontre une valeur suffisante pour le candidat.

Les formulaires de candidature seront révisés pour inclure une question demandant au candidat de rédiger un plan sur la manière de mener le travail ou une partie du travail s'il ne peut pas se déplacer.

Les conditions spécifiques des bourses sont en cours de rédaction et seront communiquées dès qu'elles auront été finalisées.

Les bourses McDonald doivent commencer au plus tard à la fin de l'année 2021.

Pour plus d'informations, y compris l'aide à l'identification des institutions hôtes possibles, veuillez contacter notre équipe de recherche en utilisant le formulaire de contact, en sélectionnant "Research grants and awards".

Ces conditions ne changeront que pour la série de bourses de 2021.


Qu'est-ce que la bourse McDonald ?

La bourse McDonald permet aux chercheurs en début de carrière dans le domaine de la sclérose en plaques, originaires de pays à revenu faible ou intermédiaire, de travailler dans une institution de recherche en dehors de leur pays. *Pour 2021, nous sommes ouverts aux candidatures pour des projets virtuels ou locaux afin de surmonter les restrictions de voyage imposées par COVID-19. Au cours de la visite ou du projet virtuel, les participants acquièrent une expertise ou réalisent des parties de projets de recherche conjoints.

Après la bourse, nous nous attendons à ce que les candidats soient en mesure d'utiliser l'expertise et les réseaux nouvellement développés, en continuant à entreprendre des recherches sur la SEP et/ou des soins aux patients dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

La bourse consiste en une subvention de deux ans, d'environ 30 000 GBP par an, pour couvrir les frais de voyage et de séjour, et une contribution supplémentaire de 2 000 GBP par an à l'institution hôte. *Pour 2021, nous sommes plus flexibles quant à l'utilisation des fonds si des projets virtuels sont proposés.

Sous réserve que le voyage soit sans danger au milieu de la pandémie, nous prévoyons qu'une partie de la subvention de deuxième année à l'institution hôte sera utilisée pour couvrir les dépenses du candidat pour assister au congrès annuel de l'ECTRIMS, le Comité européen pour le traitement et la recherche dans la SEP.

Une bourse est accordée en partenariat avec l'ECTRIMS et est connue sous le nom de bourse McDonald de la MSIF-ECTRIMS.

Une autre bourse est attribuée en partenariat avec le membre de la MSIF, l'ARSEP, la Fondation pour l'Aide à la Recherche sur la Sclérose en Plaques. Il s'agit de la bourse McDonald de la MSIF-ARSEP.


Veuillez noter :

Il s'agit d'une candidature conjointe du candidat et de l'hôte. Avant la nomination, les candidats doivent avoir identifié un projet approprié et un superviseur d'accueil dans une institution en dehors de leur propre pays.

*Pour 2021, l'hôte peut également être identifié dans le pays d'origine du candidat ou dans les pays voisins (si les lois sur les voyages le permettent dans le pays), à condition qu'il y ait suffisamment de ressources (par exemple, équipement, réactifs...) et de mentorat, ainsi qu'une opportunité d'apprendre de nouvelles expertises et techniques.

Un hôte de projet doit être convenu avant de commencer la candidature. La date limite pour la déclaration de l'hôte est la même que pour l'ensemble de la demande : 30 juin 2021.


Qui est éligible ?

Tous les candidats doivent :

Avoir fait des études supérieures (au moins MSc, de préférence PhD/MD) dans un domaine lié à la sclérose en plaques.

Être citoyens d'un pays à revenu faible ou intermédiaire (tous les pays à revenu faible, intermédiaire inférieur ou intermédiaire supérieur, tels que définis par la Banque mondiale)*.

concentrer leurs recherches dans un domaine lié à la sclérose en plaques.

Les candidats doivent également se trouver dans l'une des situations suivantes :

Travailler ou étudier dans un pays à revenu faible ou intermédiaire (tous les pays à revenu faible, intermédiaire inférieur ou intermédiaire supérieur tels que définis par la Banque mondiale) au moment de la nomination.

Travailler ou étudier dans un autre pays dans le cadre d'un projet qui a débuté dans les six mois précédant la candidature.

Étudier dans un autre pays dans le cadre d'un projet soutenu par une bourse de la Fédération internationale de la SEP.

Les candidats sont censés retourner dans leur pays à la fin de la période d'étude, où ils contribueront à faire progresser les soins et la recherche sur la SEP.

Pour en savoir plus

Post a Comment

Plus récents Plus ancienne